AIE, AIE, AIE

Publié le par JMF

L'angelica archangelica, ou cadeau des anges, est mis en avant aujourd'hui par notre phytothérapeute du vendredi.
Jacques Labescat en parle comme d'une belle plante qui peut, à l'image de nos plus beaux mannequins, atteindre deux mètres.
Ses vertus sont vastes. Elle permet de régler des cycles qui ne le sont pas ou des règles douloureuses.
Il a été colporté qu'un homme a vécu jusqu'à l'âge de 120 ans en 1759! Sa longévité s'expliquerait par le fait qu'il mâchait tous les jours de la racine d'angélique.
Le toubib (son ouvrage "soigner les petits maux de l'hiver par les plantes" reste toujours d'actualité en ce premier jour de printemps chagrin) conseille de prendre la plante en décoction ou sous forme de vin aux vertus apéritives et digestives.
L'angélique est d'ailleurs une des composantes de la célèbre liqueur de Chartreuse et accompagne avec bonheur des plats chargés comme la choucroute.
La consommation des feuilles exige un bon état de fraîcheur sous peine de perdre ses propriétés.
Cette plante est aussi un excellent stimulant des défenses immunitaires.

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article