LE PERSIFLEUR (230)

Publié le

 Le Persifleur se déplace à vélo à Soustons quand il n'est pas trop pressé, quand  la température affiche au minimum 15°, quand le risque de pluie est nul et quand Eole ne souffle pas.
Vous n'en avez rien à faire, et c'est logique.
Il n'empêche, qui veut se déplacer en vélo est méritant dès lors qu'il souhaite garer son vélo.
Les parcs spécifiques sont rares et parfois planqués dans des recoins.
Ainsi celui de la mairie se trouve -t-il caché dans le boyau (de pneu ?) de la très étroite rue Neuve.
Qui se rend aux deux halls des sports en dehors des utilisations par les scolaires ?
Théoriquement des sportifs.
Rien ne les incite à s'y rendre en vélo, vous ne trouverez pas trace de parcs à vélos.
A propos de sportifs, l'office municipal des sports est doté pour sa part (ouf)  d'un bloc de coince-vélos.
Mais si vous voulez le rester (coincer), allez donc au centre social et ses multiples salles associatives.
40 % des emplacements (ça fait plus cossu que de dire 2 sur 5) des range-vélos ont été écrabouillés, sans doute par une voiture.
Il suffirait pour résoudre le problème de baliser une zone d'accès impossible aux quatre roues et de faire des rainures dans le sol pour garer les vélos.
 Le Persifleur n'a pas recensé les différents points névralgiques de la commune mais craint qu'à l'image de ces exemples, l'incitation à se déplacer en bicyclette ne soit pas une priorité locale.




Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
S
pourtant, il es t RECOMMANDE d'utiliser un vélo, plutôt que sa voiture.....DUR DURà Vieux Boucau
Répondre